BAMBULAB X1 CARBON EN STOCK

Ultimaker Cura 5.0 : les nouvelles améliorations du slicer

Ultimaker Cura 5.0 : les nouvelles améliorations du slicer

Le fabricant néerlandais Ultimaker vient de lancer la version 5.0 de Cura, son logiciel de découpage (trancheur). Cette nouvelle mise à jour apporte avec elle de nombreuses améliorations au slicer le plus populaire parmi les makers et les professionnels. L’une de ces améliorations a pour but de révolutionner le découpage des modèles 3D pour les rendre plus rapides à imprimer.

Qu’est-ce qu’Ultimaker Cura ?

Les slicers, ou aussi appelés logiciel de découpage, sont des logiciels généralement utilisés dans l’impression 3D. Ils permettent de convertir un modèle 3D en instructions spécifiques pour les imprimantes 3D.

Ultimaker Cura : le slicer le plus populaire

Ultimaker Cura est l’un des logiciels de découpage les plus populaires parmi la communauté des makers. Il est utilisé par des millions d’utilisateurs grâce à sa large compatibilité. En effet, Ultimaker Cura est un slicer utilisable non seulement sur les imprimantes du fabricant mais également sur du matériel tiers, par exemple, Creality. De plus, le logiciel est Open Source. Les utilisateurs peuvent soumettre des améliorations aux développeurs du logiciel.

Amélioré au fur et à mesure des années, Ultimaker Cura permet de convertir vos objets 3D scannés ou modélisés en un fichier pouvant être interprété par une imprimante 3D, appelé Gcode. Afin de rendre vos fichiers imprimables, vous avez le choix parmi une vaste sélection de paramètres comme l’épaisseur de couches, le pourcentage et le motif de remplissage, la stratégie de supports, etc.

Version Cura 5.0

Les limites du slicer Cura 4.13

Bien qu’Ultimaker Cura dispose en effet de nombreux paramètres pour configurer votre impression 3D, il ne couvre pas tous les besoins de ses utilisateurs. L’un des plus gros problèmes des slicers actuels est la largeur de ligne. Habituellement, lors de la préparation de votre fichier 3D, la largeur d’une ligne dépendait de la largeur de votre buse et de vos réglages.

Pour obtenir un temps d’impression rapide, une buse large était nécessaire, mais cela rendait votre pièce moins détaillée avec des lignes de couches plus visibles. À l’inverse, avec une buse de plus petit diamètre, vous obteniez une impression 3D détaillée mais un temps d’impression plus long.

De plus, imprimer des pièces très petites est compliqué. Les détails, voire certaines parties de l’objet, ne sont pas imprimables ou complètement omis lors du découpage. La modélisation ci-dessous est un exemple parfait de ce problème. Des benchys* ont été paramétrés dans Ultimaker Cura 4.13 en 3 échelles différentes : 20%, 15%, et 10%. Comme on peut le voir, certaines parties, représentées en gris, des benchys à l’échelle 10% et 15% ne peuvent pas être tranchées car elles sont trop petites pour être imprimées.  

*modèle de bateau généralement utilisé comme pièce test

Découpage Cura 4.13

Un Benchy tranché à 20%, 15% et 10% d’échelle dans Ultimaker Cura version 4.13

Les nouveautés de Cura 5.0

Pour répondre aux besoins de ses utilisateurs, Ultimaker améliore constamment son logiciel de découpage. En juin 2022, le fabricant annonce la sortie de Cura 5.0, avec plusieurs nouveautés dont la largeur de ligne variable.  

La largeur de ligne variable

La largeur de ligne variable entièrement dynamique, c’est la grande nouveauté de Cura 5.0. Ultimaker proposait déjà de choisir une épaisseur de lignes internes et externes différentes mais cela ne répondait pas aux problèmes nommés ci-dessus. Cette amélioration permet d’appliquer une largeur de ligne variable sur votre pièce en fonction de sa géométrie. Comme l’exprime Ultimaker « Il s’agit d’un énorme pas en avant car il donne essentiellement à votre imprimante un tout nouvel ensemble de capacités. ».

Ultimaker est conscient que cette technologie peut entraîner des imperfections ou défauts d’impression lors d’une sous-extrusion ou sur-extrusion. C’est pourquoi, lorsqu’ils ont développé la largeur de ligne variable, celle-ci ne peut s’appliquer que dans des conditions strictes. Ainsi, Ultimaker réduit considérablement le risque de défauts supplémentaires.

Des pièces plus résistantes

La largeur de ligne variable apporte plusieurs avantages essentiels dont des pièces plus résistantes. Habituellement, lors du découpage du fichier, si une ligne disposait d’une épaisseur légèrement supérieure au double de celle de l’épaisseur choisie lors du paramétrage, deux lignes de même épaisseur étaient créées avec un espace entre elles. Cet écart affaiblissait la pièce finale. Ce comportement était également observable dans les points aigus ou dans les coins.

Avec la largeur de ligne variable d’Ultimaker, les trous internes sont fortement réduits. Les lignes s’adaptent en augmentant ou diminuant l’épaisseur afin de remplir entièrement l’espace comme sur l’exemple ci-dessous.

Comparaison entre Cura 4.13 et Cura 5.0

Gauche : Ultimaker Cura 4.13 Droite : Ultimaker Cura 5.0

Des pièces plus précises

Le second avantage est l’amélioration des détails. Auparavant, les petits détails étaient souvent omis lors de la découpe du fichier car ils étaient trop fins par rapport à l’épaisseur de ligne. Ultimaker le compare à « un artiste essayant de dessiner un croquis détaillé avec un gros marqueur. ».

Grâce à la version 5.0 et la largeur de ligne variable, les petits détails sont intégrés et imprimés. Reprenons l’exemple des benchys réalisés à des échelles différentes. Dans la version 4.15, les échelles 10 et 15% ne pouvaient pas être imprimées. Avec Cura 5.0, ceci est réalisable et a été réalisé par Ultimaker.

Réalisation de benchys

Benchys imprimés grâce à Ultimaker Cura 5.0

Des pièces plus rapides

Enfin, Ultimaker Cura 5.0 permet d’obtenir un temps d’impression réduit. Cela est possible grâce à l’optimisation du parcours de la tête d’impression plus efficace. En effet, l’imprimante 3D réalise moins de déplacements inutiles et donc réduit le temps d’impression.

Les utilisateurs d’imprimantes Ultimaker bénéficient d’économie de temps plus importante. La raison est que lorsque vous savez exactement quel matériel vous utilisez, il est beaucoup plus facile de prédire comment la modification de vos caractéristiques de largeur de ligne influencera votre impression finale. Les réductions de temps d’impression pour les imprimantes non-Ultimaker sont susceptibles d’être plus petites, mais dans la plupart des cas, il devrait encore y avoir une réduction notable.

Les autres améliorations de Cura 5.0

Ultimaker a également développé l’expérience utilisateur en améliorant la compatibilité de Cura avec les appareils Apple. En effet, les utilisateurs de Mac pouvaient rencontrer certains problèmes et bogues lors de la préparation de leurs fichiers sur les versions antérieures de Cura. Avec la 5.0, le logiciel prend en charge les puces Apple M1. Cela permet de réduire considérablement les bugs et offre une expérience plus fluide.

De plus, l’intégration de la Marketplace Ultimaker a été remaniée pour être plus accessible. Les makers pourront plus facilement installer des plug-ins et profils matériaux. Cette amélioration se combine avec la modification de l’interface utilisateur. Cette dernière a été revue et ajustée avec de nouvelles icônes, un nouveau plateau de construction virtuel, etc. pour une meilleure expérience utilisateur.

L’avis de notre expert en impression 3D

Samuel Cabaret, notre formateur-expert en impression 3D chez HAVA 3D vous dévoile son avis sur la nouvelle version de Cura :

Ulimaker Cura n’a jamais été aussi performant et simple d’utilisation. Grâce à son nouveau moteur de découpage, le slicer est beaucoup plus rapide et offre un gain de temps précieux. Même si l’esthétique du logiciel n’a que peu de changements, on remarque une nette amélioration de rapidité que ce soit dans le découpage du modèle 3D ou de son impression. De plus, les nouvelles fonctionnalités comme la largeur de ligne variable améliore considérablement les impressions 3D en les rendant plus précises et plus détaillées. Cura 5.0 est aussi bien prévu pour les débutants que pour les utilisateurs confirmés. Son intégration avec l’écosystème Ultimaker reste aussi simple et efficace.”

“On remarque également que cette version 5.0 de Cura a été lancée dans le but de se préparer à l’impression 3D métal (MFFF). En effet, les nouvelles fonctionnalités disponibles sont bénéfiques à cette technologie.”

La vision future d’Ultimaker

Lors de son événement vitrine où Ultimaker présentait Cura 5.0 et ses fonctionnalités, le fabricant a également parlé de sa vision future en lien avec le logiciel. En effet, Ultimaker souhaite améliorer l’impression des matériaux métal sur ses imprimantes à travers une nouvelle mouture de Cura en version 5.1. Cette version de Cura, dédiée à l’impression MFFF, permettrait d’imprimer des pièces métalliques plus facilement grâce à un ensemble complet de fonctionnalités. Cela viendrait en complément de son nouveau kit d’extension métal complet comprenant des filaments BASF 17-4 PH, un Print Core CC et le nouveau Print Core DD ainsi que plusieurs accessoires.

Lisa

Lisa est rédactrice web chez Makershop et s'occupe notamment de rédiger des articles d'actualités, d'événements et de nouveautés concernant le marché de l'impression 3D.

*Les champs précédés d’une astérisque sont obligatoires. Votre adresse e-mail ne sera pas communiquée

Articles dans la même catégorie