Comment imprimer l’ABS facilement ?

16
1749
impression_ABS

 

L’ABS (Acrylonitrile Butadiène Styrène) est un thermoplastique pétrolier beaucoup utilisé dans l’industrie, dans l’électroménager par exemple. Reconnu pour sa résistance mécanique, il l’est aussi pour sa relative difficulté à l’impression. Nous allons donc vous détailler à travers ce guide les astuces à mettre en œuvre pour réaliser efficacement vos impressions en ABS : jus d’ABS, réglages logiciel et utilisation de M-ABS par exemple.

 

.

.

L’ABS : un matériau résistant mais sensible au warping (décollement)

 

Étant issu de matière pétrolière, ce matériau présente de nombreuses qualités sur le plan mécanique. En effet, sa constitution lui permet une forte absorption aux chocs ainsi qu’un taux de déformation supérieur au PLA, lui permettant d’être utilisé dans le cadre d’impression de pièces usuelles et fonctionnelles (clips, rouages, carter de sécurité).

Cette composition apporte cependant des contraintes à l’impression non négligeables. La température de transition vitreuse de ce matériau étant assez élevée (105 – 115°C), sa température d’impression s’en retrouvera naturellement plus élevée (230 – 250 °C). De fait le choc thermique subit par le matériau sera nettement plus important et se traduira par un phénomène appelé le « Warping » (décollement).

Warping

Ce phénomène sera donc l’obstacle principal rencontré par l’utilisateur essayant d’imprimer de l’ABS pour la première fois. Certaines machines comme la Zortrax M200 sont naturellement conçues pour l’impression d’ABS avec un plateau perforé (aussi appelé plateau martyr) et des panneaux d’isolation en option afin de maintenir une enceinte d’impression à température stable et relativement élevée.

Toutes les imprimantes 3D n’étant pas pourvues de telles options, il est important de connaitre les différentes méthodes applicables pour faciliter l’impression de l’ABS.

 

Nos astuces pour l’impression de l’ABS

 

dimafix1/ Les laques / sprays / colles

L’une des premières options disponible pour faciliter l’impression d’ABS sera l’utilisation de produits améliorant l’adhérence de la pièce imprimée au plateau de fabrication. Ces accessoires se présentent généralement sous la forme de spray à pulvériser sur le plateau avant le début de l’impression. Plus efficace encore pour l’ABS, l’application de colle en tube (type UHU) sur le plateau avant chaque impression.

 

Type d'accroche au plateau2/ Les Brims et Rafts

Le second outil permettant d’imprimer plus facilement l’ABS sera cette fois-ci directement lié au logiciel fourni avec votre imprimante 3D. En effet, les nombreux « Slicers » proposés par les fabricants ( Cura, Z-Suite, Makerbot Desktop, Simplify3D) intègrent des options d’accroche au plateau tels que le « Brim » ou « Raft ».

 

Brim

.
.
.
Le « Brim » aura pour rôle d’élargir la première couche de votre impression et ainsi augmenter la surface de contact avec le plateau. Cette surface plus large aura aussi pour rôle d’absorber les éventuelles déformations légères dues au décollement et ainsi ne pas perturber l’impression de la pièce en elle-même.
.
.
.

Raft

.

Le « Raft » aussi appelé radeau se présente sous la forme d’un « tapis » imprimé sous la pièce et permet d’offrir une surface d’accroche parfaite de la pièce imprimée (l’ABS adhère naturellement mieux sur l’ABS que sur le verre). Ce radeau permet également d’atténuer les éventuels défauts du plateau qui ont pour effet de diminuer l’adhérence de la pièce.

.

.

3/ Utiliser un jus d’ABS

Jus d'absLa méthode la plus efficace mais la plus artisanale actuellement connue est une préparation connue sous le terme de « Jus d’ABS ». Le but de cette préparation est de laisser se dissoudre de l’ABS (des chutes conviennent parfaitement) dans un récipient d’acétone fermé hermétiquement puis de l’appliquer à l’aide d’un pinceau sur le plateau juste avant l’impression. Aucune proportion particulière n’est à respecter pour l’élaboration de cette préparation, il faut simplement que le résultat obtenu soit aqueux et opaque. L’exemple le plus concret étant de se rapprocher le plus possible de l’aspect du lait pour l’utilisation d’ABS blanc.

Afin de faciliter l’application de ce jus sur le plateau, il est possible d’utiliser un pulvérisateur afin d’obtenir une couche la plus homogène possible. En effet, surtout avec l’application au pinceau, il est primordial que la préparation soit déposée sans grumeaux et sans surplus.

À noter également que le plateau n’est pas à re-calibrer pour l’utilisation de jus d’abs.

 

4/ Réduire la vitesse des ventilateurs pour l’impression de l’ABS

L’un des paramètres permettant de faciliter l’impression d’ABS sera notamment de réduire la puissance des ventilateurs, cependant, ce réglage sera à utiliser avec parcimonie car une réduction trop importante de la ventilation entrainera une perte nette de qualité de vos pièces. Il est généralement déconseillé de descendre la ventilation au-dessous de 80 % de sa puissance maximale.

 

5/ Adapter la vitesse d’impression

Ensuite, afin de maximiser l’adhérence inter-couche de vos pièces, il est recommandé de ne pas imprimer trop rapidement, en restant au maximum à une vitesse de 60 mm/s. Une vitesse trop importante aura pour effet de fragiliser la pièce dans sa structure et laissera apparaitre des fissures dans le sens des couches.

.

6/ Contrôler l’environnement pour l’impression de l’ABS

Enfin, un paramètre souvent négligé mais très important sera de limiter l’impact de l’environnement extérieur sur l’impression en cours. Une impression d’ABS réalisée sous une climatisation ou proche d’une fenêtre ouverte réduira grandement les chances de réussite de celle-ci. Attention donc à bien protéger la machine des perturbations externes et notamment thermiques. Certains utilisateurs fabriquent par exemple une enceinte à poser autour de la machine et améliorent ainsi les conditions d’impression de ce matériau.

 

L’ABS simple à imprimer : le M-ABS

 

Ces difficultés à l’impression étant connues des différents fabricants de filaments, il est de plus en plus courant de trouver des filaments ABS « améliorés ». Neofil 3D propose par exemple une gamme de filament « M-ABS  » réduisant énormément l’effet de « Warping » et facilitant grandement l’impression d’ABS.

Dans le cas d’impressions de pièces fines et larges (circonstances les plus difficiles pour l’impression d’ABS), il a simplement été nécessaire d’appliquer une couche de spray Dimafix sur le plateau pour ne pas subir l’effet de décollement.

La pièce ci-dessous a tendance a être très difficile à imprimer en ABS classique. Ici en l’imprimant en M-ABS, aucune difficulté n’a été rencontrée ! La fiabilité d’impression du PLA et la résistance de l’ABS dans un même matériau !

Retrouvez tous les filaments M-ABS de Neofil pour réussir vos impressions en ABS en toute simplicité !

Impression M-ABS

Les propriétés mécaniques de ces filaments étant quasiment identiques à l’ABS classique, il est plus que recommandé d’utiliser ce type de filament, surtout pour les utilisateurs moins expérimentés.

Utilisez-vous des méthodes supplémentaires pour faciliter l’impression de matériaux complexes comme l’ABS ?

N’hésitez pas à partager vos idées dans les commentaires ci-dessous.

16 COMMENTAIRES

  1. […] Source : Comment imprimer l’ABS facilement ? | Makershop […]

  2. Bonjour,
    article intéressant qui liste une partie des méthodes d’accrochages de l’abs sur le plateau de dépose.
    Certains utilisent aussi du kapton, mais le préalable indispensable demeure un réglage précis du home Z et accessoirement une première couche plus épaisse que les suivantes.

  3. Bonsoir,

    Bel article, pour complément, un plateau minimum à 100°C est requis pour bien faire adhérer les pièces en ABS.

    Avec une bonne température, du Kapton + un Brim ou Raft donneront de bons résultats, avec éventuellement un flow sur la première couche plus important.

    @++

  4. Bonjour Adrien,

    Merci pour ton commentaire! Généralement, les machines ont un profil ABS pré-enregistré mais effectivement il doit être au minimum à 100°C pour bien faire adhérer les pièces en ABS.
    A bientôt 🙂

  5. merci pour vos conseil !!!
    étant débutant , on en apprend tout les jours ,

    j ai réussi en faisant chauffer mon build tack avec le sèche cheveux de madame !!! j ai maintenu la chaleur jusque au démarrage de l impression !!! si cela peut vous aidé !!

  6. Bonjour,
    Merci pour votre retour. Nous sommes toujours ravis de pouvoir vous aider.
    Passez une excellente journée.

  7. bonjour article comme tous le site très instructif .Je débute en imp 3D je recherche une imp qui sache d’origine imp de l’ABS correctement sans dépasser un budget de 600e qui me paraît pas mal pour commencé 🙂 merci par avance d’avoir répondu 🙂

  8. Retour d’expérience impression ABS: confronté comme beaucoup au pb de warping, j’ai complété mon UM2+ par un plateau Buildtak chauffé à 90-95° et surtout par la mise en place d’un caisson d’isolation autour de l’imprimante. Depuis, j’imprime très correctement des pièces en ABS avec ou sans raft.Bon courage à tous.

  9. Bonjour. Merci pour votre retour d’expérience! Effectivement, mettre en place un capot et une porte est très efficace pour les impressions de type ABS.

  10. J’ai commander il y a quelques temps des échantillons d’abs et je n’arrive à rien avec ! J’ai une bonne experience de ce type de matériaux, mais ici il a tres difficile à passer dans la buse ! Pas de bouchage, mon abs ordinaire passe tip top…..temp 235 et 90 plateau sur ultimaker original + une idée ?

  11. Bonjour,
    Quelle marque utilisez-vous habituellement ? Quelle est la marque du filament que vous n’arrivez pas à imprimer ?
    Pour des informations et des conseils techniques sur l’impression de ces matériaux, n’hésitez pas à contacter notre équipe technique par téléphone ou par e-mail.

    Passez une excellente journée !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here