Présentation et conseils d’utilisation de filaments bois

1
928

Présent depuis un certain temps sur notre boutique mais toujours source d’interrogations pour certains, les filaments bois ont su s’imposer comme les filaments composites aux rendus esthétiques les plus bluffant. Nous allons vous présenter à travers cet article certains types de filaments bois qu’il est possible de trouver ainsi que certaines applications envisageables.

 

 

Les filaments bois : une texture avant tout

.

L’aspect le plus notable lors de l’utilisation de filament bois sera bien sûr sa texture frappante de réalisme. La sensation de se retrouver face à une pièce taillée dans le bois étant due à la composition même des filaments : sur une base de filament PLA, les filaments sont ensuite chargés avec des particules de bois, entre 10 et 40% en fonction des différentes gammes et teintes.

.Hibou imprimé en filament bois

Cette similitude ne se limite pas à l’aspect mais également aux senteurs, notamment lors de l’impression où une forte odeur de bois peut se faire sentir. Il est à noter que la densité des différents filaments bois est également plus faible que celle d’un simple filament PLA, ce qui continuera de maintenir l’illusion d’une réelle pièce en bois mais au détriment de la solidité.

Effectivement, les filaments sont très cassants, et doivent être manipulés avec soin, surtout durant l’insertion de celui-ci dans le système d’entrainement de la machine.

Résistance du bois.

Enfin, l’une des autres particularités très appréciée des filaments bois sera sa capacité à changer de teinte en fonction de sa température d’extrusion.

En effet, plus la température d’extrusion de la buse sera élevée, plus la teinte du filament imprimé sera foncée. Cela permet donc de jouer avec les rendus d’un même filament pour obtenir différents résultats. Attention cependant à ne pas dépasser les températures d’extrusion maximales recommandées afin de ne pas boucher votre buse.

.

Les filaments bois : une simplicité d’utilisation

.

Les différents fabricants (dont Colorfabb) de filament composites recherchant constamment la simplicité d’impression de leurs filaments, ceux-ci se rapprochent au maximum des paramètres d’impressions du PLA. Pour les différents tests que nous avons réalisé, nous avons donc utilisé un profil de température PLA soit 210°C pour la température d’extrusion et 60°C pour la température de plateau.

Une différence est cependant à noter par rapport à l’utilisation de PLA, les filaments bois ayant une bonne adhérence naturelle, nous vous déconseillons l’utilisation de colle sur votre plateau, ce qui pourrait se traduire avec une accroche tellement forte de la pièce au plateau que celle-ci sera très difficile à retirer une fois terminée.

.

Malgré un taux de remplissage de 20%, l’une de nos chouettes de test n’a pas survécue à son décollement du plateau. Attention donc à retirer vos pièces avec soin et à ne pas trop utiliser de complément à l’adhérence sur votre plateau. Le spray adhésif 3DLac est un bon compromis, sinon le Dimafix.

Chouette cassée.

Une hauteur de couche minimale à respecter pour les filaments bois

Autre point à respecter concernant l’impression de filament bois : l’épaisseur de couche. Les particules de bois n’étant pas liquéfiables, elles pourront engendrer des bouchages de buse si une épaisseur de couche trop fine est paramétrée.

Afin d’obtenir un juste milieu entre une bonne finition extérieure et une simplicité d’utilisation, nous vous recommandons de ne pas descendre sous les 150 microns (µ) d’épaisseur de couches pour vos impressions en filament bois.

Paramètres optimaux
Un exemple de paramètres idéaux sous Cura pour l’impression de filament bois

.

Afin de garantir les meilleurs résultats, encore plus qu’avec un filament standard, le réglage du plateau sera primordial. En effet un léger écart, insignifiant sur une impression PLA, se traduira par une perte de qualité flagrante sur vos impressions en bois.

 .

Le filament bois : Un exemple de réalisation parmi d’autres

.

Afin de mettre en valeur certains des différents filaments bois nouvellement arrivés sur notre boutique, nous avons réalisé une pièce issue de Thingiverse, un cryptex, une des inventions de Léonard de Vinci s’apparentant à un coffre-fort portable. Celui-ci a été réalisé avec deux filaments FormFutura : le EasyWood Olive et Ébène.

Crytex.

N’hésitez pas à nous partager à votre tour vos réalisations imprimées grâce aux filaments bois.

 .

A vos imprimantes !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here