Jusqu'à -70% de remise sur une sélection d'imprimantes 3D ! C'est le moment d'en profiter !

Quel filament soluble utiliser pour vos impressions 3D ?

Quel filament soluble utiliser pour vos impressions 3D ?

Avec le filament soluble et le lancement du support Breakaway Ultimaker, il existe aujourd’hui de multiples solutions pour ajouter du support dans vos impressions. Mais comment choisir le support qui répond à vos besoins ? Dans cet article nous allons voir les différentes solutions disponibles et dans quelles situations les utiliser.

Lors de l’utilisation d’une imprimante 3D avec la technologie FDM bénéficiant de la double extrusion, le support permet l’impression de pièces impossibles à imprimer dû à l’effet de la gravité. En effet, le support agit comme un « échafaudage » en supportant la pièce. Cela permet d’imprimer des portes-à-faux, des surplombs ou des cavités.

Les supports solubles

Le filament soluble permet dans certains cas l’ajout de support dans des parties inaccessibles de pièces complexes. Ainsi, il peut par exemple être utilisé dans l’impression d’objets comportant des pièces mobiles intégrées. Les utilisateurs un peu plus avancés disposent d’une plus grande liberté de conception. Si votre imprimante supporte la double extrusion, alors il est possible d’imprimer avec du support soluble.

Le PVA : un filament soluble

Le PVA est un filament soluble. En effet, il se dissout lorsqu’il est submergé dans l’eau. Il permet donc la conception de porte-à-faux, de cavités et de formes complexes. Ainsi toutes les formes sont possibles sans avoir de risque d’abîmer l’impression en enlevant le support. L’avantage est qu’une fois enlevé, la surface ne s’abîme pas et reste lisse.

Le PVA a la particularité d’être très facile à enlever mais il faut plusieurs heures dans l’eau afin de le dissoudre complètement. Il faut donc prendre en compte le temps de dissolution dans le post-traitement. Ce processus peut être long en fonction de la taille de la pièce et de la quantité de support à retirer. Il est également plus onéreux que d’autres filaments support et nécessite d’être stocké pour sa conservation afin de ne pas dégrader sa qualité.

Il existe néanmoins des astuces afin de limiter la consommation de PVA et de gagner en temps et en rentabilité. A noter que le PVA Ultimaker est optimisé pour une utilisation avec du PLA, du Nylon et du CPE.

Exemple d’utilisation de PVA – Gyro Ultimaker

Le BVOH Verbatim

Le BVOH Verbatim est un matériau soluble de haute performance conçu pour l’impression de pièces 3D complexes. Ce matériau innovant est fait pour être imprimé en combinaison avec de l’ABS, du PLA ou encore du PET. Il a l’avantage d’avoir une haute solubilité dans l’eau ce qui lui permet de se dissoudre trois fois plus vite que du PVA.

Les autres supports

Il existe également d’autres type de supports, les non solubles. Ces supports s’enlèvent à la main et s’utilisent dans des situations un peu différentes des solubles.

Le support détachable

Le filament Breakaway Ultimaker ou encore le PolySupport Polymaker sont des filaments qui comportent des similitudes avec les autres matériaux support sur le marché.
En effet, il est possible de le retirer très facilement après l’impression, à l’aide d’une pince. De la même manière que le PVA, la machine comporte une bobine de filament de construction et une autre pour le filament détachable. Les deux consommables sont donc séparés l’un de l’autre. L’avantage de ce matériau par rapport au PVA est qu’il se détache très facilement, en quelques minutes, sans laisser de traces sur votre pièce.

Cependant, pour des pièces avec des géométries complexes et un nombre de détails important nous recommandons d’utiliser du PVA. Non seulement pour avoir une surface lisse, mais également pour éviter d’abîmer certains détails. Pour des pièces avec moins de détails, le support Breakaway est une très bonne solution de support non soluble.

breakaway support

Support mono-matériau

La création de support mono-matériau pour vos impressions est une façon originale d’imprimer en 3D. Si vous imprimez avec du PLA, vous trouverez sur le logiciel Cura la possibilité de créer des structures pour vos impressions. La structure est alors imprimée dans le même matériau que le modèle.

C’est le meilleur moyen d’utiliser le support avec une imprimante simple extrusion. Le principal désavantage est qu’il faudra enlever le support de la pièce, à la main. Il est donc plus difficile d’avoir une pièce qui correspond à 100% à l’objectif recherché. En ponçant ou en coupant le support de la pièce, cela changera très probablement la forme/le design de celle-ci et ne donnera pas un état de surface lisse.
Cette solution devient problématique lorsqu’une pièce imprimée doit être très précise. Par exemple, si une pièce doit être testée pour un ajustement spécifique.

Quand les utiliser

  • PVA : Idéal lors de l’impression de pièces complexes, lorsque la qualité de surface est une donnée importante. A utiliser pour éviter d’abîmer les nombreux détails de la pièce. Prend plus de temps à cause de sa dissolution.
  • BVOH Verbatim : Tout comme le PVA, il est idéal pour l’impression  de modèles 3D à géométries complexes. Il se dissout dans l’eau et peut être combiné avec de l’ABS, du PLA ou encore du PET.
  • Support détachable : Pour un gain de temps par rapport au PVA, lorsque la pièce comporte peu de détails et que vous souhaitez une bonne qualité de finition.
  • Support mono-matériau : Lorsque vous possédez une imprimante 3D simple extrusion et/ou que la précision de la pièce n’est pas un élément essentiel. Cette solution vous fait également gagner du temps face à une impression en double extrusion.

N’hésitez pas à lire nos articles ci-dessous et à nous contacter si vous avez des questions sur l’utilisation de filaments support pour votre imprimante 3D.

Samuel

Samuel est technicien SAV chez Makershop et s'occupe également de réaliser de nombreux tests afin de vous guider et vous accompagner dans votre utilisation de l'impression 3D.

Commentaires

  1. Jurczyk - 12 novembre 2018 à 21:51

    Bonjour Samuel, je voudrais savoir si le filament BVOH Verbatim ou PVA peut être utiliser avec un extrudeur 2en1
    Merci d’avance
    Adrian

  2. Claire - 14 novembre 2018 à 09:25

    Bonjour Adrian,
    Merci pour votre commentaire. Pouvez-vous nous donner plus d’informations sur le modèle de votre imprimante s’il vous plait ?

*Les champs précédés d’une astérisque sont obligatoires. Votre adresse e-mail ne sera pas communiquée

Articles dans la même catégorie