A1 COMBO EN STOCK

Découvrez le métier de technicien SAV chez HAVA3D

Découvrez le métier de technicien SAV chez HAVA3D

Sullivan Tonnoir, notre technicien SAV vous aide à identifier la source du dysfonctionnement (support à distance, par mail ou par téléphone) et propose une solution (changement de pièces, réparation en atelier, maintenance courante, etc..). Un métier qui demande beaucoup de connaissances techniques et d’adaptation.

Peux-tu nous décrire ton rôle au sein de HAVA3D ?

Quand un client rencontre un problème avec son imprimante 3D, il a deux moyens de nous contacter : par téléphone (où il nous décrit la panne pour définir la source du problème) ou par ticket (par écrit avec photos et vidéos à l’appui). Je me charge ensuite de répondre à ces demandes clients et j’assure la réparation si nécessaire.

Qu’est-ce que tu as appris en travaillant chez HAVA3D ?

Ce que j’ai le plus développé ici, c’est le sens du contact client, en essayant de comprendre leurs attentes tout en étant pédagogue. Aussi, j’ai acquis une base de connaissances solides sur la fabrication additive.

Qu’est-ce qui te motive au quotidien?

Ce que j’aime dans mon métier, c’est l’aide que je peux apporter aux clients dans la remise en état de leurs imprimantes. La satisfaction vient du fait d’avoir une imprimante qui est en mauvais état de fonctionnement puis en parfait état quelques jours plus tard.

Comment as-tu acquis de l’expérience ?

A mon arrivée chez HAVA3D, j’avais des bases de connaissances sur la fabrication additive, je connaissais seulement quelques technologies, et leur mode de fonctionnement dans les grandes lignes, à savoir le FDM, le SLA et le frittage de poudre.

Puis j’ai eu une période de formation continue de plusieurs mois où j’étais accompagné par le responsable du service et par mes collègues plus expérimentés. J’ai pu également bénéficier de formations à l’étranger chez les fabricants.

Quels types de demandes reçoit un technicien SAV ?

On reçoit trois types de demandes :

– Les clients qui n’ont pas forcément de panne avec leur imprimante, mais qui rencontrent des difficultés avec leurs impressions et qui ont juste besoin de conseils techniques.

– Il y a les demandes de SAV et de diagnostic, dans le cas des imprimantes en panne.

– Un besoin de maintenance préventive.

Comment se déroule le processus d’assistance par téléphone ?

Lors de la première demande, nous essayons d’établir un contexte technique, à savoir : le modèle de l’imprimante, la garantie, ainsi que d’autres informations complémentaires sur la panne.

Généralement, le problème peut être ciblé et corrigé par téléphone. Néanmoins, si les informations données par le client manquent de précisions, on lui demandera d’ouvrir une demande par écrit, autrement dit le ticket. L’objectif est de pouvoir l’assister plus facilement et remettre en état la machine le plus rapidement possible.  

Quelles impressions réalises-tu pour tester une imprimante 3D ?

On a une base de fichiers dont on se sert pour tester les imprimantes, afin d’éliminer de potentiels défauts liés au fichier. L’objectif étant de s’assurer que la réparation a été efficace et que la panne est bien résolue.

Baya Ait Aissa

Baya est chargée de contenus web au sein de Makershop. Elle s'occupe de la rédaction des articles blogs, des cas clients et livres blancs sur le site.

*Les champs précédés d’une astérisque sont obligatoires. Votre adresse e-mail ne sera pas communiquée

Articles dans la même catégorie