Makershop Prime Livraisons en 24h et en illimité pour 49,00€ TTC / an ! Découvrir Makershop Prime

Comment préparer et utiliser un jus d’ABS ?

Comment préparer et utiliser un jus d’ABS ?

Dans un article précédent, nous vous présentions une méthode permettant d’imprimer plus simplement les filaments ABS et permettant de contrer l’effet de « warping » (ou décollement). Cet article a pour but de vous détailler les méthodes de préparation et d’application du jus d’ABS sur le plateau de vos imprimantes 3D.

 

.

.

Préparation du Jus d’ABS

Ingrédients et accessoires :

  • De l’acétone pur 100ml (vente libre en grande surface)
  • De l’ABS ± 10 g (des chutes ou des impressions ratées conviennent parfaitement)
  • Un récipient hermétique non plastique (en verre par exemple)
  • Un pinceau
  • Une paire de gants
  • Un masque de protection
  • Une pince coupante
  • Un pulvérisateur (optionnel)

 

AttentionLe jus d’ABS étant constitué en grande partie d’acétone, il est impératif de porter des gants lors de sa manipulation. En cas de contact direct avec la peau, rincer immédiatement à l’eau claire. L’acétone étant également très volatile, il est préférable de le manipuler dans une pièce correctement ventilée et de se munir d’un masque de protection. Ceci afin de ne pas subir de maux de crâne ou de nausées en cas d’inhalations longues et répétées.

La première étape de la préparation de jus d’ABS consiste donc à verser l’acétone dans un récipient hermétique, type bocal à confiture, puis d’y laisser se dissoudre de l’ABS. La méthode la plus simple étant de couper directement des morceaux d’ABS de 2-3 centimètres depuis la bobine.

aspect jus d'abs

Afin de recycler au maximum les chutes de précédentes impressions, il vous est tout à fait possible d’utiliser de l’ABS déjà imprimé. Prenez simplement soin d’obtenir des petits morceaux afin que le temps de dissolution soit le plus court possible. Le jus d’ABS prenant également la couleur du plastique utilisé, nous vous conseillons d’utiliser des chutes de même couleur afin de ne pas vous retrouver avec un mélange plus ou moins marron.

Une fois ces deux éléments mis en bocal, il ne vous restera plus qu’à attendre que l’acétone fasse son effet et dissolve complètement l’ABS. N’hésitez pas à remuer régulièrement la préparation à l’aide d’un pinceau pour que la dissolution soit la plus rapide possible.

AttentionComme mentionné précédemment, l’acétone étant très volatile, prenez un soin particulier à refermer le récipient utilisé pour ne pas le laisser s’évaporer à l’air libre et ainsi vous retrouver avec de l’ABS sous forme solide au fond du bocal. La préparation obtenue pouvant également être assimilée à quelque chose de comestible, attention à bien noter votre préparation comme « chimique » et à ne pas la laisser à porter des enfants.

Le temps de dissolution dépendant en majeure partie de la quantité d’ABS utilisé, nous conseillons généralement de préparer le jus d’ABS la veille pour une utilisation la journée suivante.

.

Utilisation du jus d’ABS

Lorsque l’ABS utilisé sera complètement dissout, vous devriez retrouver une préparation parfaitement liquide et opaque dans le récipient utilisé. Afin de juger de la bonne réalisation de ce jus d’ABS, il convient de dire que dans le cas d’utilisation d’ABS blanc, un bon résultat est similaire à du lait.

Deux méthodes s’offrent ensuite à vous, l’application au pinceau ou au pulvérisateur.

Dans le cas d’une application au pinceau, nous vous recommandons d’appliquer le jus d’ABS lorsque le plateau est chaud, une minute avant le début de l’impression. Cela facilitera la dépose du jus d’ABS et vous permettra d’obtenir la couche la plus homogène possible. Attention toutefois à ne pas vous faire surprendre par le lancement de l’impression.
Le pinceau utilisé se retrouvera généralement « englué » par l’ABS quelques minutes après l’application. Pour nettoyer ce pinceau, il vous suffira de le laisser reposer dans l’acétone quelques minutes. Le nettoyage à l’eau, même quelques secondes après l’application, est inefficace.

Jus d'ABS pinceau

Dans le cas d’une application au pulvérisateur, il peut être possible d’augmenter très légèrement la proportion d’acétone afin de fluidifier la préparation. Cette fois également, le résultat recherché est une couche la plus homogène possible et surtout ne pas trop en appliquer. Le plateau en verre doit être visible en transparence de la couche appliquée. Pour cette application, il est cette fois recommandé d’appliquer le jus d’ABS sur un plateau froid.

Bien utiliser le jus d'abs

Pour obtenir les résultats les plus cohérents et discrets possibles, il est bien sûr requis d’utiliser un ABS de la même couleur pour la préparation du jus d’ABS et pour l’impression de la pièce en elle-même, dans le cas contraire, votre pièce se retrouvera d’une couleur différente sur sa première couche.

 

Conseils avancés concernant le jus d’ABS

1/ Afin de maximiser les effets du jus d’ABS sur votre pièce et dans le cas d’une pièce récalcitrante, une méthode que nous avons développée a fait ses preuves sur nos machines.

 

paramètre brimCette méthode consiste à paramétrer l’impression d’un « brim » (ou bordure) sur votre logiciel de gestion de votre imprimante puis de lancer l’impression en ayant préalablement appliqué votre jus d’ABS sur le plateau en verre. Une fois l’impression du brim et des premières couches réalisées, il vous faudra mettre l’impression en pause afin de venir consolider l’accroche au plateau en appliquant une nouvelle couche de jus d’ABS cette fois-ci sur le brim. Cela aura pour effet d’unir le brim encore plus solidement au plateau et de vous prémunir contre toutes les pièces au fort pouvoir de décollement.

2/ Le second conseil que nous pouvons vous donner est de ne pas utiliser de moyens supplémentaires pour maximiser l’accroche de la pièce au plateau comme du ruban Kapton ou de « Blue tape » (scotch de peintre). Cela aura un effet inverse et aura tendance à déformer la couche d’adhésif que vous avez préalablement appliquée.

 

Nettoyage du jus d’ABS

Il vous faudra nécessairement retirer à un moment ce jus d’ABS de votre plateau. Nous vous recommandons deux méthodes de nettoyage simples. La première est de tout simplement laver votre plateau à l’eau chaude. La seconde méthode consiste à gratter le plateau à l’aide d’une spatule. Le jus d’ABS une fois déposé sur le plateau laissera s’évaporer l’acétone qu’il contient et deviendra sec. Il est donc aisé après l’impression de vos pièces de retirer ce jus d’ABS plaque par plaque.


Connaissiez-vous déjà cette méthode pour faciliter l’impression d’ABS ? Connaissez-vous des astuces complémentaires ? Quel dosage utilisez-vous ? N’hésitez pas à partager avec nous vos conseils concernant l’utilisation du jus d’ABS !

 

Sébastien

Commentaires

  1. didli - 13 octobre 2015 à 17:31

    Je recommanderais plutôt la conservation du jus d’ABS dans une vieille bouteille d’acétone vide plutôt que dans un bocal en verre. Pour une raison que j’ignore, il arrive parfois que l’ABS se dépose dans le fond du pot de confiture et ne reste pas assez mélangé à l’acétone, alors que je n’ai pas cet effet dans une vieille bouteille d’acétone vide que j’avais conservé. Seul contrainte : dans la bouteille d’acétone, je suis forcément obligé de couper mes restes d’ABS pour les faire rentrer ^^

  2. Makershop - 14 octobre 2015 à 08:23

    Bonjour,

    Merci pour votre remarque.

    Nous recommandons généralement de préparer le strict minimum de jus d’ABS afin de ne pas le laisser trop longtemps inerte. Cependant, une conservation dans un récipient hermétique permet de ne pas laisser l’acétone s’évaporer ce qui est la cause des dépôts d’abs au fond du bocal.

  3. Alain - 14 octobre 2015 à 11:52

    Le jus est volatil, (sans E). Merci pour vos tutoriaux très simples et formateurs. Une mine d’or pour les non-initiés

  4. Makershop - 14 octobre 2015 à 12:54

    Bonjour,

    Merci pour votre commentaire. Néanmoins acétone est du genre féminin donc il y a bien un « e » à la fin de volatile.
    Et merci pour ce compliment, nous essayons de donner les meilleurs conseils pour que nos clients deviennent des pros en matière d’impression 3D 😉

  5. matt - 15 avril 2016 à 10:56

    Bonjour

    N’ayant pas encore d’imprimante 3D et malgré plusieurs recherches j’ai trouvé beaucoup d’articles parlant du jus d’ABS cependant personne ne mentionne une chose qui peut s’avérer importante donc je la pose ici :

    Peut-on utiliser le jus d’ABS pour une impression PLA et subsidiairement pourrait-on envisager de recouvrir une impression PLA avec du jus d’ABS étant donné qu’il peut être vaporiser pour un éventuel lissage de la pièce.

    Merci de vos réponses et merci pour l’article.

  6. Makershop - 15 avril 2016 à 11:05

    Bonjour,
    Merci pour cette question très pertinente. N’ayant jamais été confrontés à ce type d’usage, nous allons effectuer nos propres tests pour pouvoir vous fournir des résultats concrets. Nous vous recontacterons par email, à l’adresse indiquée, pour vous donner une réponse exacte à cette demande.
    Passez une excellente journée!

  7. Butters - 24 avril 2017 à 08:23

    Bonjour, quelqu un pourrai me donner approximativement la longueur sur une bobine de 10 gr d abs svp ?

  8. Makershop - 24 avril 2017 à 13:52

    Bonjour,
    La longueur sera variable car 10gr de filament 1.75mm n’équivaut pas à 10gr de filament 2.85mm. Quel est le diamètre de votre bobine s’il vous plait ?

  9. BAUDRY - 29 mai 2018 à 14:54

    « matt : Peut-on utiliser le jus d’ABS pour une impression PLA et subsidiairement pourrait-on envisager de recouvrir une impression PLA avec du jus d’ABS étant donné qu’il peut être vaporiser pour un éventuel lissage de la pièce. »

    Tout à fait, je m’en sers régulièrement pour le PLA et L’ABS sans problèmes.

*Les champs précédés d’une astérisque sont obligatoires. Votre adresse e-mail ne sera pas communiquée

Articles dans la même catégorie