Makershop maintient son activité pendant le confinement. Toute l'équipe est mobilisée afin d'assurer le délai de traitement et de livraison de vos commandes.
Ces délais peuvent toutefois être rallongés en raison des contraintes de nos prestataires et transporteurs.

Étude sur l’utilisation de l’impression 3D dans le monde

Étude sur l’utilisation de l’impression 3D dans le monde

La fin d’année 2019 a été l’occasion pour le fabricant Ultimaker de publier une étude sur l’impression 3D dans le monde. Cette étude, intitulée 3D Printing Sentiment Index, a pour but de classer différents pays du monde en fonction de leur rapport à l’impression 3D. Ce travail permet d’obtenir des informations intéressantes sur l’utilisation et la connaissance de la technologie, notamment en France. 

Comprendre le marché de l’impression 3D

Réalisée auprès de plus de 2500 professionnels provenant de 12 pays, cette étude prend en compte un ensemble de facteurs économiques et de retours d’expérience d’utilisateurs. Elle permet d’établir un état des lieux sur l’utilisation de l’impression 3D par les professionnels mais également un constat sur la connaissance et l’investissement dans cette technologie de fabrication.

Les facteurs utilisés pour l’étude

Pour aboutir aux résultats de son étude, Ultimaker s’est appuyé sur des facteurs clés tels que la connaissance du marché, l’adoption de la technologie, des indicateurs de croissance de l’impression 3D, la perception de la technologie dans le futur et les installations existantes.

Pour Rohit Jhamb, Directeur Global Research and Analytics Ultimaker, cette étude est « la plus large et la plus approfondie en termes de couverture qui combine des retours clients et des indicateurs macro-économiques. Elle offre un aperçu complet de l’écosystème actuel et de la potentielle future croissance de l’impression 3D ».

Gabarits de démontage

L’impression 3D dans le monde

Le classement final de cette étude sur le ressenti par pays place les Etats-Unis en tête grâce notamment à la taille, à la maturité mais également au nombre important de prospects pour l’impression 3D. Les pays européens que sont le Royaume-Uni (2ème), l’Allemagne (3ème) et la France (4ème), bénéficient de scores importants. La Chine se positionne 5ème avec tout de même un marché en pleine expansion.

Ressenti des professionnels sur l’impression 3D

Sur l’ensemble des personnes interrogées, 67% connaissent les termes impression 3D ou fabrication additive et 35% d’entre elles ont déjà adopté la technologie 3D. Concernant la connaissance de l’impression 3D, les Pays-Bas (83%), la Suisse (82%) et les Etats-Unis (77%) forment le podium au niveau mondial. Et c’est la Chine qui possède le taux d’adoption le plus élevé avec 53%.

Ces chiffres montrent qu’un tiers des professionnels n’ont pas connaissance de l’impression 3D et que seuls 35% d’entre eux utilisent l’impression 3D dans leur travail. Cela démontre que l’impression 3D reste un marché en plein développement, encore en phase d’expérimentation pour certains et de questionnement pour d’autres.

Etude professionnels et impression 3D

Applications de l’impression 3D dans le monde

Pour la majeure partie des professionnels (79%), l’impression 3D reste un outil de prototypage fonctionnel permettant d’accélérer et d’optimiser les phases de test. On constate tout de même que la moitié d’entre eux utilisent l’impression 3D pour la réalisation de pièces finies. Cela montre à la fois un réel intérêt et une réelle confiance dans la technologie. Enfin, 72% voient dans l’impression 3D une façon de concevoir des outils de production sur-mesure.

Etude Ultimaker : la France et l’impression 3D

En comparaison aux Etats-Unis (166.9) et à la Chine (114), la France obtient un indice de 119.2 comme résultat de cette étude. Les voisins britanniques et allemands obtiennent des indices plus élevés avec respectivement 139.5 et 121.5. Il est important de noter que la France est la deuxième nation en termes d’adoption de la technologie d’impression 3D, derrière la Chine, avec un taux de 42%. 

Etude france et impression 3D

Quels sont les bénéfices pour les professionnels en France

Selon l’étude d’Ultimaker, 81% des professionnels français interrogés estiment que l’impression 3D bénéficie grandement à l’élaboration de nouveaux projets, de nouvelles idées. On notera également que 72% d’entre eux pensent qu’elle permet de concevoir de façon plus efficace des produits et composants en petite série. Enfin, pour 69% des professionnels, la fabrication additive est plus performante que les méthodes traditionnelles dans la réalisation d’outils de production.

Applications et matériaux utilisés

Les résultats de l’étude Ultimaker mettent en avant trois applications clés de l’impression 3D pour les professionnels. Ainsi, 76% des interrogés utilisent l’impression 3D à des fins de prototypage. Pour 65% des professionnels français, la technologie sert à la conception d’outils et de gabarits sur mesure. Seulement 48% d’entre eux utilisent la 3D pour la production de pièces finies.

L’étude met également en avant les matériaux utilisés. Conséquence liée aux applications, les principaux matériaux utilisés sont les polymères de base (87%). Les fibres de carbone (25%) ou les matériaux composites (26%) ne sont que très peu plébiscités malgré leurs caractéristiques élevées.

Cette étude montre l’intérêt des professionnels pour l’impression 3D. On constate également que la technologie est encore en stade de développement dans de nombreux pays et devrait continuer de s’implanter dans les entreprises. Le marché français n’est pas en retard sur l’utilisation de l’impression 3D, et ce grâce notamment aux nombreux bénéfices que la technologie peut apporter aux professionnels.

Pierre Henri

Pierre Henri est rédacteur web chez Makershop et s'occupe notamment de rédiger des articles d'actualités, d'événements et de nouveautés concernant le marché de l'impression 3D.

*Les champs précédés d’une astérisque sont obligatoires. Votre adresse e-mail ne sera pas communiquée

Articles dans la même catégorie