Makershop Prime Livraisons en 24h et en illimité pour 49,00€ TTC / an ! Découvrir Makershop Prime

Système propriétaire ou système ouvert : comment choisir ?

Sélectionner l’imprimante 3D idéale est une tâche compliquée compte tenu du large choix de marques et de modèles présents sur le marché de l’impression 3D. De plus, de nombreux critères de sélection entrent en jeu dans le choix d’une machine d’impression 3D. L’un d’entre eux est important car il conditionne les matériaux pouvant être imprimés par la suite, il s’agit du choix entre les systèmes propriétaires (ou fermés) et les systèmes ouverts.

Système propriétaire

Pour la conception de leurs imprimantes, certains fabricants décident de « fermer » leur système et de permettre uniquement l’utilisation de filaments de leur marque. L’impression de filaments d’autres marques est donc rendue impossible. Pour bloquer l’utilisation de filaments d’autres marques, les fabricants utilisent divers systèmes tels que l’utilisation de puces de détection ou des formats de stockage de filament particuliers comme des cartouches. De plus, les filaments propriétaires possèdent des paramètres d’impression déjà renseignés sur les machines et le réglage manuel n’est pas toujours disponible pour l’utilisateur.

Les avantages de ce système

Paramétrages optimisés des filaments
Les machines utilisant le système propriétaire peuvent uniquement imprimer les filaments de la même marque. Dans la grande majorité des cas, ces machines sont capables de reconnaître automatiquement le filament inséré et donc de proposer un paramétrage optimisé et totalement adapté au filament. Cela rend l’utilisation de la machine plus « Plug and Play », c’est à dire que l’utilisateur doit simplement insérer son filament pour commencer à imprimer.

Régularité de forme et de couleur
Un autre avantage de l’utilisation de fil 3D propriétaire concerne la régularité des impressions. En effet, pour la réalisation de pièces en grande série par exemple, utiliser des filaments de la marque peut permettre d’assurer une meilleure régularité en terme d’impression et donc l’obtention de formats de pièces similaires les uns des autres. La couleur du filament peut également être plus régulière avec l’utilisation d’un filament propriétaire.

Qualité du filament
Enfin, pour la plupart des fabricants de machines 3D, on constate que la qualité du consommable propriétaire est supérieure aux filaments génériques d’autres marques. La qualité de la machine va généralement de pair avec la qualité des consommables.

Zortrax Inventure utilisant des cartouches de filaments

La Zortrax Inventure utilise un format de bobine particulier sous forme de cartouche fermée.

Les inconvénients du système propriétaire

Restriction sur les matériaux et couleurs
L’un des inconvénients majeurs lié à l’utilisation de matériel avec des consommables propriétaires est le choix du matériau et de la couleur. En effet, les fabricants ne peuvent souvent pas proposer une large gamme de couleurs et de matières pour leur filaments propriétaires. Les marques spécialisées uniquement dans la fabrication de consommables sont plus à même de proposer des couleurs variées ainsi qu’un choix de matières plus étendu.

Prix du consommable
Il peut être constaté que le prix des consommables propriétaires est souvent plus élevé que le prix des consommables génériques. En effet, le coût des machines d’impression dites fermées sont souvent moins élevés que les imprimantes ouvertes. En revanche, les fabricants n’hésitent pas à augmenter le prix des consommables sachant que les utilisateurs n’auront pas d’autres choix que de les acheter.

Système ouvert

A l’inverse des systèmes propriétaires, certains constructeurs décident d’ouvrir leurs machines à toutes les marques de consommables. Sur les imprimantes dites ouvertes, l’utilisateur est libre de choisir son filament parmi toutes les marques disponibles sur le marché, sous réserve que les spécificités techniques de la machine permettent d’imprimer tous les matériaux. Le format de bobines est standard afin de s’adapter aux consommables de tous les fabricants. De plus, les paramétrages d’impression, tels que la température du plateau, la température d’extrusion ou encore la vitesse d’impression, sont modifiables manuellement par les utilisateurs possédant une machine ouverte.

Imprimante 3D avec un système de filament ouvert

Les imprimantes Ultimaker sont ouvertes à tout type de filament.

Les plus des machines ouvertes

Large choix de matières et couleurs
Opter pour une machine ouverte à l’utilisation de filaments génériques pour l’impression permet d’augmenter considérablement la gamme de filaments disponibles. En effet, l’utilisateur peut se tourner vers toutes les marques de filaments et ainsi élargir ses possibilités en termes de matières et de couleurs. Cependant, posséder une imprimante ouverte ne suffit pas pour imprimer tous les types de matériaux, cela dépend également des caractéristiques techniques de la machine (température d’extrusion maximum, plateau chauffant…).

Prix plus faibles
L’ouverture sur toutes les marques de consommables permet d’agrandir l’échelle des prix. L’utilisateur est libre de choisir son filament en fonction du prix. Il peut ainsi adapter le coût de ses impressions en fonction de ses besoins. Par exemple, il pourra choisir un filament de basse qualité à bas prix pour la réalisation d’essais ou de prototypages rapides et passer sur une gamme supérieure pour la réalisation de pièces finies.

Les inconvénients de l’utilisation de filaments tiers

Risques d’erreurs plus élevés
Les filaments génériques ne sont pas adaptés et optimisés pour l’imprimante non propriétaire. Cela signifie qu’une erreur de paramétrage peut entraîner l’échec de l’impression. Il faut donc prendre en compte une durée de réglage plus élevée ainsi qu’un risque d’erreur plus conséquent.

Paramétrage de l’imprimante pour chaque matériaux
Cette durée consacrée au paramétrage de l’impression doit être prise en compte pour chaque nouvelle impression et à chaque changement de matériau ou de marque. En effet, les profils ne peuvent généralement pas être enregistrés au contraire des imprimantes 3D propriétaires qui possèdent des profils de matériaux prédéfinis.

Évolution sur le marché de l’impression 3D

On observe actuellement sur le marché de l’impression 3D que les fabricants proposent désormais des machines utilisant à la fois un système de filaments propriétaires tout en donnant la possibilité d’utiliser des filaments tiers.

Logiciel Cura pour sélection des profils matériaux

Interface d’Ultimaker Cura permettant de sélectionner le profil matériau.

C’est le cas par exemple d’Ultimaker qui propose des profils pré-configurés pour ses filaments de marque Ultimaker garantissant ainsi des meilleurs résultats ainsi qu’une meilleure fiabilité. L’utilisateur conserve néanmoins la possibilité d’utiliser des filaments d’autres marques telles que Polymaker, ColorFabb ou Neofil3D. Les imprimantes à l’origine propriétaires, comme Zortrax, s’ouvrent désormais à l’utilisation de bobines de filaments génériques.

Pour pousser l’ouverture aux filaments génériques encore plus loin, Ultimaker propose à l’aide de son logiciel Ultimaker Cura l’intégration de profils pré-définis pour les matériaux des plus grandes marques du marché. Cela simplifie donc l’impression de ces filaments sur les machines Ultimaker tout en permettant une plus grande liberté dans le choix de matières, de couleurs et de prix.

Pour faire votre choix entre les systèmes propriétaires ou non propriétaires, n’hésitez pas à contacter notre service technique qui pourra vous renseigner et vous conseiller sur le matériel adapté à vos besoins d’impression.

Charly

Charly est expert en impression 3D chez Makershop mais également formateur et rédacteur d'études et d'expertises sur notre blog. Grâce à son expérience, il vous donne des conseils et informations pertinentes sur le marché.

*Les champs précédés d’une astérisque sont obligatoires. Votre adresse e-mail ne sera pas communiquée

Articles dans la même catégorie