Makershop maintient son activité pendant le confinement. Toute l'équipe est mobilisée afin d'assurer le délai de traitement et de livraison de vos commandes. En ce moment Black Friday Makershop, jusqu'à -40% sur une sélection de produits !

Prix imprimante 3D : top 11 des critères impactant le prix

Prix imprimante 3D : top 11 des critères impactant le prix

La fabrication additive existe depuis plusieurs décennies. Au fur et à mesure, le développement de la technologie a permis d’élargir les possibilités des imprimantes 3D et d’augmenter son accessibilité auprès des petites structures et du grand public. Le prix d’une imprimante 3D sera fonction de certains critères, qui vous seront utiles ou non selon vos besoins. Voici un récapitulatif du Top 11 des éléments les plus influents sur le prix des imprimantes 3D.

11/ La qualité de finition de l’imprimante 3D a un coût

Une attention plus ou moins grande sera accordée par les différents fabricants à la valorisation de l’aspect et de la qualité de finition de leurs imprimantes 3D. Cet élément requiert plus ou moins de ressources pour les fabricants qui sublimeront leur matériel par la qualité des matériaux utilisés, un look industriel ou tendance, etc. Il apparait évident qu’une structure métal par exemple, plus valorisante et durable que le bois ou le plastique, impactera généralement le coût et donc le prix d’une imprimante 3D à la hausse.

10/ Le prix de la notoriété de la marque

La notoriété du fabricant impactera généralement les prix de ses imprimantes 3D, et devrait orienter également votre choix. Une bonne notoriété n’est pas le fruit du hasard et traduit un gage de qualité, résultante de facteurs tels que le SAV, la qualité de finition, les fonctionnalités, etc. En contrepartie les investissements consentis dans la R&D, le support et autres se traduiront potentiellement par des prix plus élevés. Vous pouvez notamment évaluer la notoriété d’un fabricant par le biais de la taille, du dynamisme et de l’enthousiasme de sa communauté (forums externes ou interne de la marque par exemple).

communauté-ultimaker-imprimante-3D-forum

Ultimaker entretient d’une communauté active et enthousiaste

9/ Une large gamme de matériaux à tout prix !

Les imprimantes 3D ne requièrent pas nécessairement de plateau chauffant. En revanche l’avantage de ce dernier (et si le reste des composants le permet) réside dans la possibilité d’imprimer une variété de matériaux bien plus importante. Un plateau chauffant intégré de série impactera nécessairement le prix d’une imprimante 3D à la hausse, mais vous offrira en contrepartie une liberté totale du choix des matériaux. En termes de polyvalence la référence demeure à ce jour l’Ultimaker 2, qui dispose de tout l’équipement technique pour l’impression de tous les matériaux, sans réserve !

8/ Monter son imprimante 3D soit-même pour faire baisser le prix

Commercialisée en kit ou assemblée, le prix d’une imprimante 3D va varier sensiblement. Les imprimantes vendues en kit seront inévitablement moins chères que les imprimantes 3D vendues directement assemblées et prêtes à l’emploi. Elles sont avant tout destinées aux « bidouilleurs » qui aiment comprendre le fonctionnement technique des imprimantes. Le fait de devoir prendre part au montage d’une imprimante 3D permet de réduire le coût d’achat de celle-ci. Prenons l’exemple de la PrintrBot qui commercialise ces deux types d’imprimante : la Simple Makers, en Kit, s’affiche à 469€ alors que le prix de l’imprimante PrintrBot assemblée est de 780€. A vous de juger si le jeu du montage en vaut la chandelle…

7/ La répercussion du coût de la R&D sur l’imprimante 3D

Certains fabricants fournissent beaucoup d’efforts et d’investissement en R&D afin d’offrir les produits les plus performants et innovants du moment. Si votre souhait est d’avoir une imprimante qui remplit ses fonctions de base uniquement, ou si à l’opposé vous êtes friand des dernières nouveautés / fonctionnalités, le prix du matériel d’impression 3D variera inéluctablement. Des imprimantes FlashForge ou Printrbot, simples (mais efficaces) sortiront à prix plus abordables que chez les fabricants précurseurs, révolutionnant le domaine en apportant nouveautés et grandes performances, comme la Form 1+ de Formlabs.

6/ Les imprimantes 3D ‘propriétaires’ sont-elles réellement moins chères?

cartouche-propriétaire-imprimante-DaVinci

Cartouche propriétaire d’une imprimante 3D DaVinci

Certains fabricants d’imprimantes 3D produisent et commercialisent des consommables uniquement utilisables par leur marque. C’est-à-dire qu’ils fabriquent des imprimantes 3D dites « fermées » à toutes autres marques de consommables disponibles sur le marché. C’est le cas de la DaVinci qui n’autorise que des cartouches dites « propriétaires ». Ainsi, l’imprimante 3D est vendue à petit prix (599€), mais le coût plus élevé de ses filament Da Vinci XYZ Printing (49,90€) vient contrebalancer le prix de l’imprimante 3D.

Aucune option n’est meilleure que l’autre, mais il conviendra de faire le point sur vos besoins d’impression au préalable. En effet si vous envisagez d’imprimer de manière soutenue, il sera peut être préférable de choisir une imprimante ouverte à des filaments 3D au prix inférieur aux filaments 3D propriétaires. A contrario si vous n’imprimez que de temps en temps, réduire le prix d’achat de l’imprimante 3D, quitte à augmenter le prix des filaments 3D, est une option envisageable.

5/ Le tarif de deux imprimantes 3D similaires selon la provenance

Comme tout objet actuel, les imprimantes 3D sont fabriquées partout dans le monde. Et comme partout, leur provenance aura une influence sur leur prix. Sans surprise les produits asiatiques arrivent sur le marché à un prix inférieur aux imprimantes 3D produites en Europe ou aux Etats-Unis. Ainsi, des imprimantes 3D telles que la FlashForge Creator Pro, produites en Chine, vont être commercialisées à des prix défiant toute concurrence (1290€) alors qu’elles disposent de caractéristiques similaires aux imprimantes 3D Makerbot par exemple (USA), commercialisées deux à trois le prix de l’imprimante 3D de FlashForge.

4/ Des impressions 3D de très grande qualité à tout prix?

Impression-3D-formlabs-grande-qualité4Le prix d’une imprimante 3D est notamment fonction de la qualité des rendus des pièces imprimées. Cet élément est en outre l’un des plus influant dans le choix d’une imprimante 3D. Si votre objectif est d’imprimer des objets qui n’ont pas nécessairement besoin d’être d’une grande précision, les imprimantes à bas prix et aux précisions plus limitées pourront convenir au besoin. Au contraire, si la qualité est un élément indispensable pour votre impression (pièce finie, marketing, communication, etc) il sera nécessaire de regarder du coté des achat imprimantes 3D Ultimaker ou Formlabs.

 

3/ Faut-il acheter plus cher une imprimante 3D pour de la double extrusion?

Certaines imprimantes 3D vous offrent la possibilité d’imprimer simultanément en deux couleurs ou avec des matériaux solubles, d’autres en utilisant un seul matériau / couleur à la fois. Sans rentrer dans les détails techniques il est évident que le prix de l’imprimante 3D sera impacté par cette option. Il est moins évident mais pourtant nécessaire de bien réfléchir au fait que vous ayez véritablement besoin d’une imprimante 3D à double buse. L’intérêt reste somme toute anecdotique dans la plupart des situations (du fait de la possibilité de post traitement des impressions 3D), alors que la variation de prix engendrée sur l’imprimante 3D n’est, elle, pas anecdotique.

2/ Le coût d’un grand volume d’impression

Le volume d’impression fait parti des premiers critères considérés par les personnes recherchant une imprimante 3D. Il est également l’un des critères impactant le plus le prix de l’imprimante 3D. Le prix des imprimantes grand volume (Big Builder, Leapfrog XL, Ultimaker Extended) est généralement supérieur à 2500€. Si vos impressions sont nécessairement de grande taille, posez vous la question de la nécessité de l’imprimer obligatoirement en une fois ou non ; l’assemblage de pièces imprimées est généralement envisageable.

1/ La technologie utilisée est le premier facteur de prix de l’imprimante !

imprimante-sla-resine-formlabs

Résine pour imprimante 3D SLA Form 1+

L’élément le plus influent sur le prix d’une imprimante 3D est sans doute la technologie d’impression 3D utilisée. Si la technologie ayant émergée en premier en format de bureau (et donc à prix réduit) est le dépôt de filament fondu (FDM), les imprimantes stéréolithographie (SLA) débarquent également sur le marché de l’impression 3D de bureau. Les prix des imprimantes SLA ont considérablement chuté mais cette technologie demeure aujourd’hui plus onéreuse que le FDM. Toutefois la qualité des résultats n’est également pas le même ! Comptez 2299€ pour l’Ultimaker 2, proposant aujourd’hui la qualité d’impression la plus élevée en FDM, contre un prix de 3990€ pour la Form 1+, imprimante 3D de bureau de référence en SLA (primée plusieurs fois comme telle par les magazines spécialisés).

Conclusion

De nombreux critères impactent donc le prix des imprimantes 3D et il vous faudra bien déterminer vos besoins pour éviter les surcoûts inutiles. Que souhaitez-vous imprimer ? A quelle fréquence ? Quelle expérience avez-vous des imprimantes 3D ? Quels sont vos 3 critères dominant ?… En analysant clairement vos besoins il vous sera plus facile de trouver l’imprimante 3D au juste prix !

MakerShop

Commentaires

  1. Spilmont - 18 mars 2016 à 02:44

    Bonjour,
    Félicitations pour votre site ! C’est passionnant
    Petite question du néophyte : Est-il possible d’imprimer avec du jonc en PMMA ?
    PLA , PC ,PETG etc…. Mais je ne vois pas de print3d pour de l’acrylique !! Personne en parle…c’est étrange !
    Est-ce que les molécules chimiques posent un problème avec ce procédé d’extrusion ?
    Si ce n’est que la tête extrudeuse avec la buse à modifier, ce n’est pas la mer à boire…qu’en pensez-vous?
    Merci par avance de votre retour d’infos
    Bien à vous
    Eric

  2. Blin sébastien - 24 mars 2017 à 13:16

    Bonjour, je suis actuellement en train d’étudier, la possibilité de créer une entreprise dans le domaine de l’impression 3D, j’aimerais être assez diversifié, avec plusieurs imprimantes, certaines basiques, certaines adaptés au prototypages rapide, pour la mécaniques et d’autres adaptés au domaine, médicales. J’aimerais avoir un avis sur la marché le plus porteur. Actuellement en terme de technique, je connais le logiciel solidworks, aurais-je besoin également d’acquérir des nouvelles connaissances sur un autre logiciel?

*Les champs précédés d’une astérisque sont obligatoires. Votre adresse e-mail ne sera pas communiquée

Articles dans la même catégorie