Inscription Forged Tour 2022
Filtrer : Imprimantes 3D SLS

Imprimantes 3D SLS 

La technologie d’impression SLS (Selective Laser Sintering) est une technique d’impression qui consiste à fritter des particules de poudre de polymère en une structure solide. L’impression SLS a déjà prouvé son efficacité auprès de nombreux fabricants et entreprises du secteur de l’industrie ou encore de l’automobile. Cette technique d’impression présente de nombreux avantages et permet une multitude d’applications telles que le prototypage ou encore la fabrication de pièces en série.

Imprimantes 3D SLS
  • imprimante 3d

    Le Pack Fuse 1+ inclut une imprimante 3D SLS industrielle rapide et performante ainsi que sa chambre d’impression. La Fuse 1+ est dotée d’un laser puissant de 30W offrant une impression 2x plus rapide que la Fuse 1. Bénéficiez de nouveaux matériaux tels que la poudre Nylon 11 CF grâce à l’option d’impression sous gaz inerte.

    L’impression 3D SLS offre un retour sur investissement élevé grâce à la densité d’agencement et la recyclabilité de la poudre baissent le coût par pièce.

    Les points forts

    • Frittage Sélectif par Laser
    • Volume d'impression conséquent
    • Qualité d'impression de niveau industriel
    • Matériaux performants
    29 695€44 TTC
    En stock

Fonctionnement de la technique d’impression SLS

Une fine couche de poudre est étalée à l’intérieur de la chambre de fabrication de l’imprimante 3D. La poudre est ensuite préchauffée à une température inférieure au point de fusion du matériau utilisé. Le laser balaie une section transversale de la pièce 3D et chauffe ainsi les particules de poudre afin de les solidifier. La plateforme d’impression se décale ensuite légèrement vers le bas (une épaisseur de couche) puis, un rouleau vient redéposer une fine couche de poudre afin qu’elle soit frittée par le laser pour former la deuxième couche de l’objet. Lors du passage du laser, la deuxième couche est ainsi créée et également fusionnée à la première couche. L’opération se répète jusqu’à ce que l’objet soit finalisé et prêt à être extrait.

Après l’impression, la poudre contenue dans la chambre de fabrication doit refroidir dans l’enceinte de votre imprimante puis en dehors. L’étape de refroidissement est nécessaire car les pièces imprimées seraient susceptibles de se déformer ou de ne pas obtenir les propriétés mécaniques recherchées. Une fois le refroidissement terminé, les pièces doivent être extraites de la chambre de fabrication et nettoyées de l’excès de poudre. L’excédent de poudre peut être alors recyclé et stocké pour de futures impressions. Des machines d’extractions sont disponibles pour faciliter l’extraction des pièces de la poudre. Elles permettent également de récupérer la poudre dans une cartouche, de la mélanger et de la stocker.


Imprimantes 3D SLS pour les professionnels

Pendant de nombreuses années, la technique de frittage sélectif par laser a été l’un des procédés les plus utilisés par les professionnels du domaine de l’industrie. Dû à la complexité de la technique d’impression et de son prix élevé, seuls certaines grandes entreprises et ingénieurs pouvaient utiliser ce type d’imprimantes 3D.

Aujourd’hui, plusieurs fabricants ont fait le pari de rendre cette technologie plus accessible en termes de facilité d’utilisation et plus abordable en termes de prix. C’est le cas de Formlabs qui propose la première imprimante 3D SLS d’atelier de niveau industriel : la Fuse 1.

L’impression 3D SLS offre de nouvelles perspectives ainsi qu’une multitude d’applications. Ce procédé permet d’imprimer des pièces comportant des géométries complexes comme des détails internes, des valeurs négatives ou des parois minces. Les pièces imprimées en SLS présentent une surface rugueuse mais des détails de couche presque invisibles contrairement à une impression FDM. Les pièces fabriquées par frittage laser sélectif possèdent d’impressionnantes caractéristiques mécaniques et une excellente résistance aux chocs ou à la torsion.


Pourquoi choisir une imprimante 3D SLS ?

La technique d’impression par frittage laser représente un véritable gain de temps et un réel atout pour le prototypage ou la production de séries limitées. Ce procédé permet en effet d’imprimer plusieurs pièces dans le même volume d’impression sans nécessiter de structure de supports. La poudre non frittée présente dans la chambre de construction de l’imprimante servira elle-même de support. C’est pourquoi, ce procédé convient parfaitement aux designs complexes nécessitant précision et solidité.

Les matériaux utilisés pour l’impression SLS se présentent sous forme de poudre. Le matériau le plus utilisé est le nylon, un polymère solide et robuste qui peut présenter des capacités biocompatibles une fois imprimé. Les pièces imprimées en poudre de nylon sont résistantes aux chocs et à un usage intensif et répété.

Le Frittage sélectif par laser permet de fabriquer plusieurs pièces dans le même volume d’impression. Comme évoqué précédemment, les impressions SLS ne nécessitent pas de créations de structures de support. Il est donc possible de superposer des pièces dans le volume d’impression lors de la préparation de l’impression sur un logiciel de CAO. Cette particularité permet de produire des pièces d’utilisation finale en série et ainsi d’augmenter la capacité et la vitesse de production de pièces.