Promotions : jusqu'à 50% de réduction sur une sélection de filaments 3D, d'imprimantes et d'accessoires. Profitez-en dès maintenant !

Makershop Pro Challenge : les projets sélectionnés

En mars dernier, nous avons lancé un grand concours national : le Makershop Pro Challenge 2017. L’objectif de ce concours est de mettre en avant les réalisations et projets d’impression 3D destinés à un usage professionnel. Les participants nous ont transmis les fichiers STL de leur projet ainsi qu’un dossier de présentation. Nous avons ensuite sélectionné et imprimé les meilleurs projets dans chacune des catégories présentées ci-dessous.

Découvrez dans cet article les 7 projets sélectionnés et imprimés par nos soins. Votez pour votre projet favori en le partageant sur les réseaux sociaux via cette page. Le projet qui sera le plus partagé fera remporter à son créateur, une imprimante 3D nouvelle génération : l’Ultimaker 3.

Félicitations à l'entreprise Winckelmans qui remporte le Makershop Pro Challenge et une imprimante 3D Ultimaker 3 grâce à son projet Architecture.


Architecture Automobile Design Industrie Médical Robotique Education

Catégorie Architecture

Entreprise Winckelmans, usine de carrelage, dernier fabricant de carreaux grès cérame petit format :

Depuis trois ans, ils utilisent l'impression 3D pour fabriquer des moules utilisés en usine sur des presses anciennes datant du siècle dernier. Ces moules servent de pochoirs et permettent de créer des motifs directement dans la masse de leurs carreaux décorés. Suite à une opération de pressage, le carreau cru, encore friable, est cuit dans un énorme four à très hautes températures, opération lors de laquelle la couleur du carreau se révèle.

Grâce à leurs excellentes caractéristiques techniques et à leur porosité proche de zéro, leurs carreaux pleinement vitrifiés peuvent être utilisés n’importe où, que ce soit en intérieur ou en extérieur, en milieu sec ou humide, chaud ou froid, domestique ou industriel et ceci pour les sols, les murs ou encore les plafonds.

L’impression 3D leur permet d’être très réactifs aux demandes les plus personnalisées, comme des demandes de motifs spécifiques pour des architectes ou encore pour la restauration d'anciennes abbayes et églises. Au début, tout cela était externalisé mais créer ses propres moules en interne via l'impression 3D leur permet de diminuer nettement les délais, d'augmenter le nombre de modèles de carreaux mais aussi de recréer des anciens moules qui avaient été détériorés pendant la seconde guerre mondiale.

Félicitations à l'entreprise Winckelmans qui remporte le Makershop Pro Challenge et une imprimante 3D Ultimaker 3 grâce à son projet Architecture.

Pour voter pour ce projet, partagez-le sur les réseaux sociaux
Pour que votre vote soit comptabilisé, n'oubliez pas d'ajouter le #MakershopProChallenge2017


Moules imprimer en 3DProjet Makershop Pro architectureProjet Makershop Pro architecture

Catégorie Automobile

Prototype fonctionnel d’un twister (pipe d’admission d’air) sur mini classic :

La mini classic a des caractéristiques particulières de par son architecture. Tout a été conçu pour réduire son volume et son poids afin de diminuer sa consommation de carburant. Avec cette nouvelle conception, le carburateur est situé au-dessus du collecteur d’échappement. Le manque de place oblige à avoir recours à deux types de filtres à air : soit positionné autour du carburateur, soit positionné entre le carburateur et la cloison pare-feu.

La fabrication additive et les nouveaux matériaux entrant sur le marché, permettent d'optimiser le fonctionnement en concevant une pipe d'admission d'air : le twister. Le prototype est développé pour le carburateur SU HS4 qui équipe de nombreuses mini 1000 des années 80. Le but est de venir chercher l'air le plus frais possible à l'écart du moteur ce qui déterminera la forme de la pièce principale de cette pipe d'admission.

La particularité des carburateurs SU HS4 est d'avoir 3 orifices d'admission d'air : un grand pour l'air utilisé pour le mélange, envoyé au moteur et deux petits orifices latéraux qui permettent de stabiliser le ralenti. L'autre pièce est le support de filtre à air : il est coudé ce qui optimise sa position. L'étanchéité est assurée par deux joints toriques, l'un situé à l'intérieur et l'autre situé à l'extérieur du dispositif.

L'impression 3D est un moyen rapide de produire des prototypes fonctionnels dans le cas expliqué ici.

Pour voter pour ce projet, partagez-le sur les réseaux sociaux
Pour que votre vote soit comptabilisé, n'oubliez pas d'ajouter le #MakershopProChallenge2017


Projet automobile concours pro MakershopProjet automobile concours pro MakershopProjet automobile concours pro Makershop

Catégorie Design & Packaging

Futur auto-entrepreneur dans l’impression 3D, projet de modélisation d’une monoplace carénée type « Le Mans » :

Son choix de modéliser une voiture prototype de course s’est effectué selon deux critères. Il s’agit d’un produit proposant une esthétique extérieure dictée par des lignes fluides qui vise une clientèle intéressée par les objets design. L’architecture intérieure basée sur un assemblage de composants vise une clientèle intéressée par les pièces fonctionnelles.

Le but est donc de démontrer à une future clientèle la modélisation et l’impression d’éléments complexes et variés. Ce projet est donc une maquette de démonstration, devenant par la même occasion la vitrine technologique d’une future auto entreprise.

Pour l’heure, il imprime déjà bon nombre de pièces, principalement en ABS, à l’aide d’une imprimante tiers qui ne permet pas d’atteindre un bon niveau de qualité.

De plus, certains éléments bi couleurs (jantes par exemples) ont besoin d’un système de double extrusion. D’autres, de par leur complexité, nécessitent l’utilisation de supports solubles.

Pour voter pour ce projet, partagez-le sur les réseaux sociaux
Pour que votre vote soit comptabilisé, n'oubliez pas d'ajouter le #MakershopProChallenge2017


Projet Makershop Pro design et packagingProjet Makershop CHallenge designProjet Makershop Pro design et packaging

Catégorie Industrie: autres projets

Entreprise d'impression 3D en Auvergne Rhône Alpes, qui réalise des impressions 3D et de l’usinage dans tous les domaines :

  • Professionnel (industrie du plastique, centre de recherche et de développement ...)
  • Particulier (système en plastique, décoration, objets personnalisés ...)
  • Véhicules anciens (toutes pièces plastiques, éléments de tableau de bord ...)
  • Architecte (maquettes pour exposition)
  • Prototypes systèmes
  • Pièces introuvables ou n'étant plus fabriquées (Industrie, matériel agricole, électronique…)
  • Affichages publicitaires (logo plastique, porte-clef …)


Ce projet lui a été confié par un pâtissier qui fera partie de l'équipe de France lors du Championnat du monde de pâtisserie. Le thème du concours étant le café, l'équipe de trois pâtissiers a décidé de partir sur la base du mythique moulin à café des frères PEUGEOT. Il a donc fallu réaliser la modélisation et l'impression 3D du moulin. La modélisation a été réalisée à partir de photos. Il s’agit du modèle de moulin reproduit à l'identique mais les membres de l'équipe souhaitent le retravailler pour l’épurer et le déstructurer. Les pièces seront imprimées en PLA puis ensuite elles seront travaillées pour une finition irréprochable. Une fois les pièces validées, des moules en silicone seront réalisés. Les tirages des moules seront en chocolat.

Pour voter pour ce projet, partagez-le sur les réseaux sociaux
Pour que votre vote soit comptabilisé, n'oubliez pas d'ajouter le #MakershopProChallenge2017


Challenge makershop catégorie Industrie et autres projetsChallenge makershop catégorie Industrie et autres projets

Catégorie Médical

Implantée dans le Finistère depuis plus de 40 ans, la société Mathis réalise des dispositifs médicaux personnalisés sur moulage pour apporter une solution adaptée à chacun de leurs patients.

Depuis 2013, sur une démarche d'innovation ils ont décidé de diversifier leurs moyens de production en introduisant progressivement l'impression 3D dans leur processus de fabrication. Deux années ont été nécessaires afin de maîtriser ce nouvel outil dans son ensemble.

Depuis quelques années, ils suivent un jeune patient, amputé de l'avant-bras. Son désir de pratiquer la natation les a amenés à développer une prothèse adaptée à son handicap. Le présent dispositif permet d'une manière simple et efficace de pallier à l'absence du membre en équilibrant le mouvement de nage.

Grâce à l’impression 3D, ils ont pu réaliser rapidement et à faible coût plusieurs prototypes, afin d’obtenir une prothèse parfaitement fonctionnelle et confortable.

La prise d'empreinte, désormais réalisée à l'aide d'un scanner, précède les différentes retouches appliquées ainsi que les essayages nécessaires à l'obtention d'un positionnement adéquate. A chaque nouvelle visite avec le patient, ils adaptent sa prothèse en fonction de l'évolution morphologique et lui proposent de nouvelles innovations.

Une deuxième version avec une articulation à 360° permettant un meilleur positionnement de la palme a été réalisée dernièrement pour une amélioration du confort.

L'impression 3D est en constante évolution et leur ouvre chaque jour de nouvelles perspectives. Ils ont opté pour cette technologie afin de répondre rapidement et efficacement aux demandes de leurs patients.

Pour voter pour ce projet, partagez-le sur les réseaux sociaux
Pour que votre vote soit comptabilisé, n'oubliez pas d'ajouter le #MakershopProChallenge2017


Catégorie médical, prothèse Makershop Pro Challenge catégorie Médical Makershop Pro Challenge catégorie Médical

Catégorie Robotique

Robot-Maker, est une entreprise dédiée à la vente de produits et services en ligne liés à la robotique.

L’objectif premier de cette entreprise est avant tout de favoriser l’apprentissage et l’émergence de projets robotique.

Dans le cadre de la coupe de France 2017 de robotique, Robot-Maker propose de créer des cours et des tutoriels afin d’aider les participants. Cette compétition nécessite des compétences diverses pour mener à bien la conception et la réalisation de robots évoluant sur une aire où le but est de marquer des points en respectant un cahier des charges complet et strict. Le thème de la coupe 2017 est Moon Village.

L’entreprise a donc créée un robot destiné à être un exemple complet et facile à réaliser afin d’encourager de nouvelles équipes à se lancer dans l’aventure. Le robot crée est open-source et facilement réplicable grâce à l’impression 3D.

Les éléments techniques du robot sont les suivants :

  • Le robot est équipé d’un système de propulsion moto-directeur innovant permettant au robot de se déplacer aisément dans toutes les directions.
  • La partie supérieure contient le bouton d’arrêt d’urgence et peut accueillir un RPLidar (lidar à bas coût qui permet des applications de robotiques avancées comme la localisation) en plus du support de balise.
  • La coque extérieure contient des capteurs ultrasons tout autour du robot et permettant de détecter les robots adverses ou tout autres obstacles dans toutes les directions.
  • Sous la coque extérieure, un système d’étagères simple mais efficace permet de facilement disposer l’électronique nécessaire au bon fonctionnement du robot.
  • Des pinces permettent d’attraper les éléments de jeux.
  • Pour finir, les bras tenant les pinces s’inclinent indépendamment via deux servomoteurs pour facilement récupérer les éléments du jeu et les déposer là où ils doivent être placés.

Pour voter pour ce projet, partagez-le sur les réseaux sociaux
Pour que votre vote soit comptabilisé, n'oubliez pas d'ajouter le #MakershopProChallenge2017


Makershop Pro Challenge catégorie robotiqueMakershop Pro Challenge catégorie robotique

Catégorie Education

Des élèves de lycée souhaitent piloter une main de ROBOT à l’aide de capteurs positionnés sur une main humaine. Ils ont pour mission d’imaginer le système numérique à mettre en œuvre et réaliser l’exosquelette de la main qui permettra de piloter la main du Robot INMOOV.

Objectif du projet : Adapter des capteurs sur une structure réalisée avec une imprimante 3D, adaptable sur la main humaine.

Pour mettre à bien ce projet, les élèves ont analysés dans un premier temps la morphologie ainsi que l’anatomie d’une main humaine adulte. Ils ont ensuite fait l’analyse des mouvements de la main du robot INMOOV.

En fonction des différentes problématiques soulevées (dimensions des phalanges variables par exemple) les élèves ont imaginé plusieurs solutions pour réaliser l’exosquelette :

  • Une solution en plusieurs parties à assembler par des axes de diamètres 2mm.
  • Une solution en une seule partie avec des articulations sécables grâce à l’impression 3D. Cette solution est celle qui a été imprimée pour le concours (voir photos ci-dessous).


Pour pallier aux contraintes et notamment à celle de la dimension des phalanges variables en fonction des personnes, les élèves réfléchissent pour la suite à imprimer une phalange télescopique réglable ainsi qu’une phalange accordéon, qui s’allonge en fonction de la position des doigts, imprimée avec un matériau flexible.

Pour voter pour ce projet, partagez-le sur les réseaux sociaux
Pour que votre vote soit comptabilisé, n'oubliez pas d'ajouter le #MakershopProChallenge2017


Moules imprimer en 3DProjet Makershop Pro architecture

Nous vous rappelons que vous avez jusqu’au 26 juillet, 9h pour partager votre projet favori sur les réseaux sociaux, et faire remporter à son créateur une imprimante 3D Ultimaker 3.

Nous avons beaucoup apprécié découvrir, partager et échanger autour de vos projets professionnels. Il est en effet important pour nous de vous connaître et d’en apprendre toujours plus sur votre utilisation de l’impression 3D dans votre profession, ou sur vos projets nécessitant l’acquisition d’une imprimante 3D pour un usage professionnel.

Merci à tous les participants d’avoir partagé leur projet avec nous.