Les french daus jusqu'à -70%

Intégrer une imprimante 3D Ultimaker à l’école

Intégrer une imprimante 3D Ultimaker à l’école

Afin de développer les compétences de ses élèves, de nombreux enseignants ont intégré une imprimante Ultimaker dans une école. Le fabricant propose en effet des machines sécurisées et polyvalentes, parfaites pour enseigner aux générations actuelles et futures la créativité, la conception ou encore la logique. Cette technologie amenée à se développer dans le futur représente un réel avantage et outil pour l’apprentissage. Mais quels sont les bénéfices pour les étudiants et les enseignants ? Comment Ultimaker répond aux besoins des écoles grâce à ses imprimantes ?

Quels sont les bénéfices d’intégrer une imprimante Ultimaker dans un milieu scolaire ?

L’intégration d’une imprimante Ultimaker dans une école se révèle être un véritable outil d’apprentissage autant pour les élèves que pour les enseignants. Cette technologie offre de nombreux avantages pour les étudiants dont le développement de la créativité, de la réflexion ou encore du travail d’équipe.

Les étudiants et la fabrication additive

En associant l’éducation et l’impression 3D, les élèves gagnent en compétences sur plusieurs points. En effet, la technologie de fabrication additive offre une liberté de conception et de créativité à ses utilisateurs. Les élèves peuvent alors développer leur créativité en réalisant des projets éducatifs originaux et divers.

L’étape la plus importante dans le processus d’impression d’une pièce est la conception et la modélisation 3D. Cette phase de création leur permet d’améliorer leur réflexion critique lors de la conception d’un modèle 3D. La fabrication additive leur permet également de réfléchir à comment modéliser au mieux le produit pour que celui-ci puisse s’imprimer correctement.

Ultimaker dans une école

Lorsqu’un projet scolaire est complexe à réaliser, les élèves doivent faire appel à des compétences techniques comme l’optimisation topologique. Ils doivent en effet réfléchir à répartir de façon optimale les charges de la pièce pour que celle-ci soit bien conçue.

En plus du développement de la créativité et de la réflexion, l’utilisation d’une imprimante Ultimaker au sein d’une école permet de favoriser le travail d’équipe. Cela développe également la résolution de problèmes en groupe, une compétence essentielle pour le monde du travail.

Dans de nombreuses écoles, l’impression peut être un réel atout. En effet, dans des écoles enseignant les sciences, la technologie, l’art ou encore l’ingénierie, cette technologie permet de mettre en pratique leurs cours.

Les enseignants et l’utilisation d’imprimantes Ultimaker

Grâce à l’intégration de machines Ultimaker dans leurs salles de cours, les enseignants bénéficient d’un enseignement renforcé grâce à des activités pratiques et ludiques. Cela leur permet également de diversifier leurs cours en mettant en place des travaux éducatifs de groupe. Par exemple, pour des jeunes étudiants, l’impression d’un puzzle puis la réalisation de celui-ci, leur permet de développer leur réflexion et leur logique.

Pour des élèves plus âgés, un professeur peut leur proposer de réaliser de A à Z un produit. Il leur enseignera ainsi des compétences supplémentaires à leur cursus de base telles que la conception papier et 3D ou encore la modélisation … L’enseignant peut également leur apprendre à travers l’impression des notions plus techniques comme l’aérodynamisme ou la mécanique.

77% des professionnels de l’éducation ayant intégré une imprimante souhaite en acheter plus afin de répondre davantage aux besoins de leurs élèves. De plus, 98% des enseignants dans la technologie affirment que l’intégration d’une imprimante est fructueuse et bénéfique pour l’enseignement.

Ultimaker pour l'éducation

Les imprimantes Ultimaker faites pour l’école

Le fabricant Néerlandais propose une large gamme d’imprimantes professionnelles performantes. À travers son choix varié de machines, les enseignants pourront facilement trouver leur bonheur. De plus, les machines possèdent des fonctionnalités parfaites pour intégrer une salle de classe.

Les fonctionnalités d’Ultimaker pour l’enseignement

Le fabricant Ultimaker intègre dans ses machines de nombreuses fonctionnalités parfaites pour le milieu scolaire. En effet, la marque est concernée par la sécurité de ses utilisateurs mais également la facilité d’utilisation de ses appareils.

Ultimaker dispose d’un écosystème complet permettant de débuter l’impression 3D en classe facilement. L’imprimante dispose d’un logiciel : Cura, simple d’utilisation et facilement enseignable aux élèves. La marque propose également une plateforme de gestion à distance des imprimantes, Ultimaker Digital Factory. Cet outil servira grandement aux enseignants afin de gérer toutes les impressions de projets de leurs élèves grâce à sa file d’attente et sa gestion des imprimantes.

Ensuite, le fabricant dispose de ses propres filaments étant automatiquement reconnus par l’imprimante lors du chargement de la bobine. Pour finir, la marque a développé des accessoires 3D, l’Air Manager et la Material Station afin d’offrir une sécurité optimale et un fonctionnement en continu.

Accessoire Ultimaker

Ultimaker fournit également de nombreux tutoriels afin d’apprendre à utiliser ses machines et de les entretenir. Il est donc facile pour un élève curieux de se former sur ces appareils. De plus, l’utilisation des machines Ultimaker peut être mise en lien avec la licence PrintLab. Celle-ci permet aux enseignants d’apprendre l’impression 3D et comment l’enseigner à ses élèves.

Les imprimantes Ultimaker pour apprendre l’impression 3D

À travers sa gamme de machines, les enseignants ont le choix pour débuter l’impression en classe. Nos experts vous donnent leurs conseils sur les meilleures machines Ultimaker à intégrer dans un établissement scolaire.

Tout d’abord, l’Ultimaker S5, la plus puissante des imprimantes de la marque. Disposant d’une tête double extrusion et d’une grande compatibilité matériaux, cette imprimante est idéale pour initier les étudiants universitaires à l’impression 3D. Elle dispose également du plus grand volume d’impression de la gamme.

L’Ultimaker S3 est également une bonne machine pour enseigner l’impression dans un milieu scolaire. Tout autant performante que la S5, la S3 dispose d’un bon volume d’impression et d’une tête double extrusion. Les enseignants pourront proposer toutes sortes de projets à leurs élèves de lycée ou de collège grâce à cette machine.

Ultimaker Original+ en classe
Ultimaker Original+

Enfin, pour enseigner de A à Z l’impression 3D, vous pouvez opter pour l’Original+. Première machine de la marque, l’Original+ est une imprimante à monter soi-même. Facile à utiliser et ludique à monter, elle convient parfaitement aux élèves de lycée ou université.

Afin de favoriser l’intégration des imprimantes Ultimaker à l’école, nous vous proposons des packs éducations conçus pour les établissements scolaires. Vous pouvez également lire ici un guide pour intégrer une imprimante dans une école.

La place d’Ultimaker dans les écoles

De nombreux lycées, collèges et universités ont sauté le pas et ont intégré dans leur établissement une imprimante Ultimaker. Cela leur a permis de diversifier leur cours et de faire découvrir une technologie innovante à leurs élèves par le biais d’exercices ludiques et pratiques.

L’Université InHolland vous en parle

L’Université des sciences appliquées d’InHolland a utilisé la fabrication additive dans le cadre d’un projet éducatif lors d’un cours de technologie aéronautique. Ce dernier consistait à fabriquer une fusée grâce à cette technologie en prenant en compte les différentes notions essentielles : l’aérodynamisme, le poids, la vitesse, la résistance … Les élèves ont pu modéliser, conceptualiser, analyser et imprimer l’entièreté de la fusée grâce à l’impression 3D. À travers ce projet, les élèves d’InHolland ont pu découvrir et s’initier à la fabrication additive.

Université InHolland
Professeur et étudiants de l’Université d’InHolland

« Les étudiants qui obtiendront leur diplôme dans 4 ans verront que les technologies ont évoluées au cours de leurs études. Les établissements d’enseignement devraient fournir aux étudiants les dernières connaissances et développements et leur montrer qu’il existe des méthodes de production alternatives comme l’impression 3D. » Martin Kampinga, professeur de technologie aéronautique à Inholland.

Satisfait d’avoir pu enseigner cette technologie, Martin Kampinga estime que chaque université devrait proposer à ses élèves la possibilité de découvrir la fabrication additive à travers des travaux éducatifs.

Le défi Ultimaker pour les enseignants

En novembre 2017, la marque a proposé aux enseignants du monde un challenge destiné à pousser l’intégration de l’impression 3D dans le milieu scolaire. Plus de 250 participants au sein de l’Europe, de l’Afrique et du Moyen Orient ont relevé le défi. Le but était simple : apprendre et mener à bien un projet innovant et réalisable avec sa classe grâce à une machine 3D.

Plusieurs écoles françaises ont répondu à l’appel du challenge et ont réalisé des travaux innovants et originaux. Par exemple, la Haute Ecole des Arts du Rhin à Mulhouse a mené à bien un projet ayant pour but de transformer du textile non utilisé en consommable pour imprimante. Le lycée polyvalent d’Alembert à Paris a également participé en proposant une orthèse de cheville personnalisée imprimée en 3D. Chacun des établissements français ont remporté haut la main une imprimante Ultimaker à intégrer dans leur école.

Retrouvez tous les projets français du challenge ici.

Pack éducation Ultimaker

Lisa

Lisa est rédactrice web chez Makershop et s'occupe notamment de rédiger des articles d'actualités, d'événements et de nouveautés concernant le marché de l'impression 3D.

*Les champs précédés d’une astérisque sont obligatoires. Votre adresse e-mail ne sera pas communiquée

Articles dans la même catégorie